30 janvier 2023
Viabilisé un terrain

Viabilisé un terrain : tout ce qu’il faut savoir

Des études de terrain ont permis de déterminer les méthodes de construction. À ne pas confondre avec les travaux de réparation qui rendent votre maison habitable. De temps en temps, il y a des étapes importantes dans la construction d’une maison qui peuvent causer beaucoup de problèmes à un particulier. Dans un premier temps, l’étude de terrain est une étape nécessaire qui doit être réalisée par des professionnels compétents, des ingénieurs géotechniciens professionnels. Focus sur l’étude des terrains.

L’importance d’un ingénieur géotechnicien

Construire une maison nécessite un terrain viabilisé et habitable. Afin de déterminer si une parcelle est constructible, il peut être nécessaire dans certains cas de réaliser une étude de sol avant l’achat du terrain. Les études de sol sont également appelées études géotechniques ou études de terrain. L’étude prendra en compte tous les risques naturels pouvant affecter la construction: remontée des nappes phréatiques, phénomènes de retrait-gonflement pouvant entraîner des fissures dans la maison due à la présence d’argile, risque d’inondation, etc. Ainsi, dans son étude, l’ingénieur géotechnicien fera des observations en utilisant différentes méthodes comme la mission g1 par exemple. Selon la nature des tâches commandées, il peut également recommander des mesures pour assurer la pérennité des travaux. Ainsi, les maisons en terre cuite auront des fondations plus profondes, des ruptures entre les différentes parties du bâtiment, une protection contre l’évaporation près de la façade (géomembrane ou dallage périphérique). Ainsi, le but d’une étude de sol est de fournir une base solide pour votre maison. La recherche sur les sols pour l’assainissement est plus limitée. Il permet de comprendre comment l’eau utilisée par les futurs habitants est épurée et rejetée après avoir été désinfectée. Les terrains de service sont des terrains viabilisés sur lesquels des travaux de raccordement aux différents réseaux (eau, gaz, électricité, etc.) ont été réalisés. Ce service est obligatoire afin de rendre la maison habitable.

Viabilisé un terrain : les étapes à suivre

Vous avez trouvé un terrain à bâtir. Pour éviter de payer des travaux de raccordement non planifiés au réseau principal, il est nécessaire de savoir si le terrain assure le service. Vous pouvez obtenir auprès de la mairie un certificat d’urbanisme préopérationnel. Le certificat identifie spécifiquement l’état des routes et des réseaux existants ou prévus. À défaut, il précise si des réseaux sont situés à proximité du terrain à desservir. Les demandes de certificats d’urbanisme s’effectuent à l’aide de documents types disponibles sur internet et portent le numéro de référence Cerfa 13410¹ 04. Le Conseil doit vous répondre dans un délai maximum de 2 mois. Les certificats d’urbanisme sont toujours délivrés gratuitement. Si le terrain est non viabilisé, le propriétaire devra demander un permis de construire. Une fois en possession de ces informations, il contacte différents prestataires : le gestionnaire local du réseau de distribution d’électricité ou de gaz, la compagnie des eaux, etc. Rappel : En cas d’absence de raccordement au réseau public d’assainissement, communément appelé tout-à-l’égout, une étude de sol d’assainissement est nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *