1 octobre 2022
serrurier Paris

Le métier d’un serrurier Paris

Habituellement, les gens ne se demandent pas de ce que fait un serrurier Paris à part les interventions d’urgence. Et pourtant, c’est un professionnel qui peut faire différentes sortes d’opération et qui dispose de plusieurs spécialités. Contrairement aux idées reçues, ses capacités peuvent donc aller bien au-delà de la maîtrise de l’univers des serrures tel que tout le monde le connait. Il est alors nécessaire de faire le point sur les missions de ce métier pouvant avoir des facettes multiples.

Les principales tâches du serrurier

Avant de parler des missions léguées au serrurier Paris, il est nécessaire de faire la distinction entre les différentes spécialités inclut dans ce métier. Au total, ils sont deux dont le serrurier-dépanneur et le serrurier-métallier.

Le serrurier-dépanneur

Il s’agit du serrurier Paris qui effectue les déplacements pour déverrouiller une serrure sans l’endommager quand le propriétaire perd la clé par exemple. Il peut aussi intervenir pour mettre en place un système plus sécurisé en fonction des demandes des clients. Si c’est le cas, il se doit de connaitre le modèle de serrure le plus adapté aux besoins des donneurs d’ordre en prenant en compte leur budget et les conditions techniques diverses. Le serrurier-dépanneur peut aussi être contacté pour s’occuper d’autres équipements de sécurité comme les rideaux métalliques, les digicodes, etc.

Le serrurier-métallier

Ce serrurier Paris intervient en amont. Il s’occupe du façonnage de tous les éléments qui sont indispensables pour l’installation d’un système de sécurité efficace. Ce sont les serrures, les clés et les gonds de portes. Il peut aussi s’occuper de plusieurs autres constructions en métal. Il peut prendre en main la charpenterie ou la fabrication de rampes d’escalier ou de balcon, la conception des portails, etc.

Comment devenir serrurier Paris ?

Comme la plupart des professionnels qui interviennent dans la construction, etc., le serrurier Paris doit aussi suivre un cursus particulier qui lui permet d’acquérir les compétences et connaissances nécessaires pour son métier. Cependant, contrairement à d’autres postes qui ne sont accessibles qu’après l’obtention de plusieurs diplômes universitaires, un apprenti qui vient de finir ses années de collège peut devenir serrurier. Ceux qui souhaitent travailler dans ce domaine peuvent tout de suite faire une préparation en faisant une inscription dans un CAP. Les spécialités à choisir sont le soudage, la métallerie et la ferronnerie d’art.

Il est également possible de poursuivre les études jusqu’à l’obtention d’un baccalauréat ou d’un brevet professionnel en métallerie. Pour une spécialisation en soudage, il faut avoir une MC ou Mention complémentaire qui ne s’obtient qu’après une formation d’un an.

Les qualités requises pour le métier

Le serrurier Paris est un professionnel qui doit travailler avec minutie. Son métier lui exige une grande précision et une dextérité poussée. Il doit être une personne adroite car il doit manipuler des outils délicats. Son métier peut aussi lui faire affronter des situations difficiles comme les conditions climatiques hostiles ou des positions non agréables. Ainsi, il doit être doté d’une bonne condition physique. Certaines branches de cette profession demandent aussi une grande créativité. De cette manière le professionnel pourra répondre aux attentes de la clientèle.

D’autres infos à connaitre à propos de cette profession

Un serrurier Paris peut être un professionnel indépendant. Il peut donc travailler seul. Il peut aussi travailler pour le compte d’une entreprise. En tant que salarié, il peut gagner environ 1 400 euros s’il est débutant. Son salaire peut grimper en fonction de ses expériences. S’il devient responsable d’équipe, responsable de chantier, etc., il peut gagner jusqu’à 2 500 euros. Sa fonction peut donc évoluer.

Dans la plupart du temps, le serrurier se déplace chez ses clients. Il peut aussi travailler en local si son rôle est de faire des créations diverses.

Lisez par la suite, quelques critères pour bien choisir son terrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.