14 avril 2021
Voyage au Botswana pour la première fois : voici un mini-guide

Partir au Botswana pour la première fois : mini-guide

Le Botswana est une destination de choix pour ceux qui veulent allier tourisme de luxe et safaris. En famille, entre amis, en couple ou en solo, ce pays d’Afrique australe recèle de nombreuses merveilles entre ses forêts, marais, déserts et savanes. Le dépaysement sera garanti. D’autant plus que les animaux y sont abondants notamment les fameux Big Five. Ce sera une opportunité de profiter d’une aventure mémorable. Pour mener à bien ce voyage, les quelques informations suivantes vous seront sûrement très utiles.

 Choisir la bonne période pour voyager

Le Botswana est une destination pouvant être visitée toute l’année. Par contre, il faudra toujours s’informer sur les meilleurs moments afin de pouvoir personnaliser son voyage en fonction de ce qu’il y a à voir sur place selon la saison.

Durant la saison sèche, de mai à novembre, il est plus aisé d’observer la faune. Au cours de cette période, la température a tendance à augmenter. Ce qui veut dire que l’eau se fait rare sauf au niveau de certains points d’eau. Les animaux iront donc du côté des sources d’eau permanentes. Ils seront donc faciles à pister.

Durant la saison des pluies, de décembre à mars, il est encore possible de voir la plupart des animaux durant les safaris. Certes, la végétation est dense, mais il n’est pas difficile de voir la faune. Au cœur d’un magnifique paysage verdoyant, il est agréable de voir des lions, des guépards, des léopards, éléphants et diverses espèces d’herbivores que l’on voit habituellement en Afrique. Selon vos envies, Prestige Voyages Botswana est à votre service pour élaborer pour vous un plan de voyage personnalisé.

Préparer les formalités d’entrée sur le territoire botswanais

En général, les restrictions et les contraintes d’entrée au Botswana sont peu nombreuses par rapport à celles des autres destinations dans le monde. Déjà, les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour accéder au territoire botswanais. Ils reçoivent par contre une autorisation de séjour sous la forme d’un visa tourisme à la frontière ou à l’immigration à l’aéroport.

Bien que ce papier soit gratuit, il est indispensable de remplir les conditions établies comme une durée de séjour n’excédant pas les 90 jours. Il s’agit de fournir des preuves comme un billet d’avion retour, un passeport valide au moins 6 mois après la date d’entrée sur le territoire avec deux pages vierges côte à côte.

Dans le cas où le séjour dépasse les 3 mois, il faudra entamer les procédures pour l’obtention d’un visa.

Choisir les lieux touristiques pour un safari inoubliable

Le Botswana, il faut le rappeler, est une destination exceptionnelle où il est possible de profiter d’une biodiversité incroyable. C’est d’ailleurs une réalité, puisque la moitié du pays est consacrée à la conservation et protection des richesses naturelles. D’ailleurs, un séjour au Botswana permet de découvrir certains des endroits les plus fascinants au monde. On peut notamment citer :

Le delta de l’Okavango : il s’agit du second plus grand delta intérieur au monde avec 18 000 km² de superficie. Il est connu pour abriter une faune très riche, notamment 40 espèces de mammifère incluant des lions, éléphants, buffles, hippopotames… Pour les ornithologues, le delta abrite 400 espèces d’oiseaux comme la grue royale, l’ibis sacré, l’aigle pêcheur africain… L’exploration de ce lieu enchanteur se fait à bord d’une pirogue traditionnelle ou d’un speed-boat.

Le pan de Makgadikgadi : c’est un désert de sel fascinant où il fait bon s’aventurer au Botswana. Il est composé de dépôt salin de l’ancien lac Makgadikgadi qui s’est asséché depuis plus de 10 000 ans. On peut y observer des suricates, des flamants roses et la migration des zèbres et gnous en été.

Le parc national Chobe : ce parc abrite pas moins de 60 000 éléphants et aussi plus de 400 espèces d’oiseaux. Un safari y s’impose en bateau ou à pied dans la forêt.

Plus compléter l’aventure, il est possible d’inclure la partie nord ou la partie sud du désert du Kalahari, la réserve naturelle privée de Kwa Tuli, et bien d’autres lieux intéressants.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *